OUVERT DU MARDI AU SAMEDI DE 11H00 à 19H30

Drapeau-en Drapeau-fr

INTERVIEW VIGNERON : PAUL VINCENT ARISTON CHAMPAGNE ASPASIE

  • Bonjour, pouvez-vous vous présenter et présenter votre domaine pour nos lecteurs ?

Notre domaine, Champagne Aspasie, est situé dans la Vallée de l’Ardre, au nord-ouest à 25 km de Reims.

C’est une vallée assez méconnue qui compte environ 1000 hectares de vignes

Le domaine a démarré en 1714 avec Aspasie Ancien qui a transmis à sa fille Claire Lemoine. Elle a ensuite transmis à Geneviève Robion-Ariston, à Remi Ariston puis moi-même Paul-Vincent et Caroline ma moitié.

L’exploitation s’est développée au fur et a mesure. Au début, c’était un mélange d’agriculture et de viticulture avec une petite production de vin tranquille. La champagnisation a commencé du temps de ma grand-mère.

Mon père a développé le procédé au maximum et nous sommes arrivés en 2011 et on a commencé à développer le commerce.

Au total, nous avons une douzaine d’hectares avec les 7 cépages champenois : Petit Meslier, l’Arbanne, le Pinot Blanc, le Fromenteau (pinot gris), le Pinot Noir, le Meunier et le Chardonnay.

Dans les grandes années on passait les 100 000 bouteilles mais maintenant on fait plutôt 65 000 bouteilles par an environ

  • Champagne Aspasie à Brouillet

    Vigneron, c’était une vocation pour vous, comment en êtes-vous venu a gérer un domaine viticole ?

Oui, on a trempé dedans dés l’enfance, c’est vraiment une vocation. Produire une matière première et aller jusqu'à la rencontre du client c’est passionnant ! Tu as beau planifier des choses, tu passe à coté des choses la plupart du temps !

  • Quelle est votre ligne de conduite en viticulture et à la cave et pourquoi avoir choisi celle-ci ?

On a quitté le modèle de productions des années 70 des parents et on va vers une viticulture plus respectueuse de l’environnement. On est certifié VDC (viticulture durable en Champagne), HVE (Haute Valeur Environnementale) et en conversion bio et vegan.

Au niveau vinification on a mis en place beaucoup de nouvelles cuvées.

  • Qu’est ce qui vous fait le plus vibrer dans votre métier ?

C’est surtout de rendre au client ce que la nature nous a donné ! C’est le client, la récompense ultime de notre métier.

  • Comment décriveriez vous le style de vos champagnes ?

Ce sont des vins de caractère, de terroir mais le mieux c’est de les boire pour le découvrir !

  • Au niveau commercialisation, quels sont vos principaux canaux de vente ?
Vigne, champagne Aspasie

On fait un peu d’export avec 35% des ventes aux USA et en Europe.

On a 50% de clients particuliers, sur la propriété et en expédition.

La France pro et CHR (Cafés hotels restaurants) c’est environ 15% des ventes.

 

  • Quelle est votre cuvée préférée parmi les champagnes de votre production et pourquoi ?

C’est le « Cépages d’Antan » car c’est le fil conducteur à travers les générations qui fait que des cépages ont pu tenir malgré le temps.

On a quelque chose de différent, d’agréable à boire avec une belle expression. Il y a vraiment un coté surprise car les années se suivent et ne se ressemblent pas mais on a jamais de mauvaise chose à attendre et on avance dans le coté aromatique du produit.

 

  • Pour finir, Un conseil pour un accord met-champagne réconfortant pendant le confinement ?
Champagne blanc de blancs Aspasie

Le Cépage d’Antan avec un saumon mariné au gingembre ,des Saint-Jacques ou des asperges grillées. Avec du vieux comté aussi !

Ou le Blanc de Blanc avec un gravelax de saumon ,des asperges vertes ou des queues d’écrevisses.

Le Réserve avec un fish and chips ça fait marcher nos patatiers et nos pêcheurs !

Sinon le brut de fut avec une blanquette de veau aux champignons ou un filet de porc laqué au miel avec de la polenta, du soja et des champignons.