OUVERTURE LES 3, 7 et 11 avril de 14H00 à 16H00

Drapeau-en Drapeau-fr

Back To Basic : La vendange en Champagne

Pendant cette période compliquée, Dilettantes a fermé ses portes mais rien ne nous empêchera de partager notre passion : La Champagne, ses vins et les hommes et les femmes qui en sont les piliers. Nous vous proposons, tout au long de ce confinement, de vous faire découvrir ou redécouvrir les secrets de notre région et ses vins à travers des articles divers et variés.

 

Cave champenoise

Commençons aujourd’hui par l’indispensable : comment fait-on du champagne ?

Tout d’abord, rappelons une chose essentielle. On entend souvent « le champagne c’est pas du vin, c’est du champagne ! » mais il ne faut pas oublier qu’avant de buller dans votre flûte, le champagne est né d’un vin, et il est aujourd’hui toujours considéré comme tel : un vin pétillant.

Revenons au début du processus…

Etape : 1 La vendange 

En Champagne, c’est vendange manuelle obligatoire !

Sur les 3 cépages travaillés, le chardonnay, le pinot noir et le meunier, 2 variétés produisent des raisins à peau noire et à jus blanc.

Il est donc très important que les raisins ne soient pas abimés lors de la cueillette pour éviter que le jus ne se colore ou une oxydation qui impacterai la qualité des jus.

Les vendangeurs cueillent à la main et trient les grappes pour garder les raisins les plus beau. Les grappes sont ensuite entreposées dans des caisses et transportées rapidement au pressoir.