OUVERT DU MARDI AU SAMEDI DE 11H00 à 19H30, 21H LE JEUDI

Drapeau-en Drapeau-fr

Back To Basic : Le pressurage

Pressoir traditionnel de Chardonnay

Cette étape doit être à la fois minutieuse et faite le plus rapidement possible après la cueillette .

En champagne on retrouve généralement 2 types de pressoirs :

Le pressoir traditionnel

Le pressoir pneumatique

pressoir pneumatique de chardonnay

L’intérêt de ces pressoirs est d’avoir un écoulement des jus lent et régulier pour avoir des moûts les plus clairs possibles.Les jus

Je vous rappelle qu'il y a 2 couleurs de raisins en Champagne : Le Chardonnay, raisin à peau blanche aux reflets verts et à la chair blanche, le meunier et le pinot noir , raisins à peau noire et à la chair blanche .

On privilégie des pressoirs avec une capacité adaptée à sa superficie de son vignoble pour pouvoir séparer au maximum les jus. On sépare les cépages, mais également les différentes parcelles . Cela permet de distinguer la typicité de chaque terroir, pour mieux assembler ensuite. Le Champagne reste est avant tout un vin d'assemblage !

Les jus de chaque pressoir sont séparés en plusieurs partie : L'autopressurage, la cuvée, la taille, la rebêche. Plus on avance dans la presse, et plus en s'approche des pépins .  On va utiliser ces jus on non selon les vins que l'on souhaite élaboré .

La rebêche ne peut pas être utiliser pour le champagne . On l'utilisera pour élaborer le ratafia de Champagne.