OUVERT DU MARDI AU SAMEDI DE 11H00 à 19H30

Drapeau-en Drapeau-fr

Back To Basic : Le dosage

Les différents types de dosage

Nous voici arrivés à la dernière étape avant la commercialisation des bouteilles… Le dosage.

On voit souvent indiqué « brut » sur l’étiquette d’un champagne mais savez-vous ce que cela signifie ?

Cette mention se rapporte au dosage, c’est à dire à la quantité de sucre que le vigneron va ajouter dans la bouteille.
En effet, pour compléter le volume perdu suite au dégorgement, on va ajouter la « liqueur d’expédition » ou « liqueur de dosage » : un mélange de vin et de sucre qui va permettre d’apporter la dernière touche qui sera la signature de la cuvée.
Le sucre ajouté est en général du sucre de betterave, du sucre de canne ou encore du sucre de raisin appelé MCR ( moût concentré rectifié ) .
La quantité de sucre résiduel dans la bouteille (sucre naturel présent dans le raisin + dosage) déterminera si la cuvée est :
  • Brut Nature / Zéro Dosage / Brut Zéro : aucun sucre ajouté et moins de 3 gr / litre de sucres
  • Extra-Brut : entre 0 et 6 gr / litre de sucres
  • Brut : entre 6 et 12 gr / litre de sucres
  • Extra-Sec / Extra Dry : de 12 à 17 gr / litre de sucres
  • Sec / Dry : de 17 à 32 gr / litre de sucres
  • Demi-Sec : de 32 gr à 50gr / litre de sucres
  • Doux : plus de 50 gr / litre de sucres
Un faible dosage va permettre de mettre en valeur l’essence de la cuvée et son terroir à parts entières. Néanmoins, un champagne peu dosé doit être vieillit un minimum et produit à partir de raisins de qualité, récoltés à maturité, pour maitriser son acidité et obtenir un vin équilibré en bouche.
La tendance de la consommation des français aujourd’hui, va plutôt vers les champagnes de moins en moins dosés alors qu’au XIXè siècle tous les champagnes étaient tous doux. Aujourd’hui les champagnes doux et demi-secs sont très rares !
Dans certains pays, les consommateurs sont toujours friands des champagne plus sucrés comme dans les pays scandinaves ou en Russie. Ce sont d’ailleurs les seuls à commander encore beaucoup de vins doux et demi-sec. Les américains sont plutôt sur la tendance nature.

La dégustation chez dilettantes
Pendant longtemps, le dosage des champagnes à l’export variait en fonction du pays de destination et aujourd’hui encore, certaines maisons commercialisent des cuvées uniquement à l’export.
Après le dosage, les bouteilles vont être immédiatement bouchées avec un bouchon de liège maintenu par un muselet en fer, une capsule et une coiffe.
Les bouteilles seront ensuite habillées et pourront enfin être commercialisées après quelques mois de repos, pour le plus grand plaisir de vos papilles !