HORAIRES : Mardi au samedi 11h-19H00

TRANSPORT OFFERT A PARTIR DE 12 BOUTEILLES EN IDF

Bien choisir son Champagne
Drapeau-en Drapeau-fr

INTERVIEW VIGNERON : ERIC TAILLET

  • Bonjour, pouvez-vous vous présenter et présenter votre domaine pour nos lecteurs ?

 Le champagne Taillet  est situé dans la vallée du Belvals, une branche perpendiculaire à la vallée de la Marne. C’est l’une des vallées les plus importantes en surface. Le meunier y est roi. Elle est très vallonnée, avec un coteau et le rue nommé « le Belvals » en contrebas.

Notre maison fait 5,75 ha dont 80% meunier 12% chardonnay ; 8% pinot noir. Notre vignoble est vieux. La plus vieille vigne , "les grillons" datent de 1902. La moyenne d’âge est de plus de 45 ans.

Je souhaite conserver ce vieux vignoble . Ca me permet de ne pas trop récolter.

  • Vigneron, c’était une vocation pour vous, comment en êtes vous venu a gérer un domaine viticole ? 
Sols vivants Eric Taillet

Petit, j’étais toujours derrière les bottes de mon grand père maternel. C’est lui qui m’a donné le goût à la terre. J’ai toujours aimé être dehors.

Ici, on vit avec la terre . Au fur et à mesure du temps , il y a eu une pression familiale . Je devais faire des études d’œnologie, je n’ai pas pu les faire. Mon parcours a été écourté . Je ne regrette rien. On m’attendait, j’ai été là pour reprendre.

Plus j’avance , plus je découvre des choses . Le métier évolue vite et dans le bon sens . On est en constante amélioration et l’évolution nous fait découvir une autre face du champagne qui est passionnante.

  • Quelle est votre ligne de conduite en viticulture et à la cave et pourquoi avoir choisi celle-ci?

Je travaille sans désherbant depuis 6 ans , sans engrais,  juste avec quelques amendements. Je veux une culture des vignes sur des sols vivants, une belle oxygénation, un gros développement racinaire secondaire, et une réserve en eau . On est prêt pour le stress hydrique de cet été !

Pressoir traditionnel Eric Taillet

Nous Labourons et nous faisons aussi beaucoup d’expérimentations.  Cette année, 80 arrhes de vignes ont été  tressées et nous souhaitons étendre ce système. Nous avons planté du pinot gris et petit meslier pour une finalité bien précise. Nous faisons également de la tonte rase pour limiter le labour. Nous utilisons un pressoir en bois traditionnel pour être très flexible. Au niveau des contenants, nous sommes sur des fûts de chêne (400, 500, 600 L ) – et des cuves inox entre 10 HL et 25 HL , pour faire beaucoup de parcellaires. Après la vendange, on laisse reposer les jus, on ne touche à rien.

Le but est de créer une réduction pour contrer l’oxydation et conserver du fruit. On n’intervient un peu, puisque sans l’intervention de l’homme , on ne pourrait pas appeler ça du vin.

Nous ne faisons pas de filtration ni de passage eu froid . Les vins de réserve sont conservés sur lies fines en régulation de température en cuve inox.

¼ de la production est élevée sur bouchon technologique , le reste en capsule .

  • Qu’est ce qui vous fait le plus vibrer dans votre métier ?

2 choses principales :

La Passion dans le travail de la vigne d’aujourd’hui et toutes ses évolutions et l’influence que ceci peut avoir sur le champagne

Demi-muid Eric Taillet

Imaginer des cuvées, les essais de vinification. Même si tout n’est pas possible en Champagne car notre cahier des charges est étroit, en tant que vigneron , je peux tout me permettre .

  • Comment décriveriez vous le style de vos champagnes ?

Le style Taillet, c'est l’univers du meunier. Quand j’ai repris le travail de vigneron ce n’était que du meunier. Pour moi c’est un raisin fabuleux , rempli de matière si  l’on sait l'utiliser.

Mon style c'est le meunier, généreux, charnu, gourmand, riche avec un caractère de terroir. Pas de maquillage, c’est le reflet de mes raisins.

J’aime participer à l’œuvre de la vie en libérant et restituant le sens du terroir

  • Au niveau commercialisation, quels sont vos principaux canaux de vente ?

65 % France ( particulier , CHR)

35% Export ( 25% Italie puis la Suisse, l’Espagne, la Belgique, les Etats-Unis et L’Asie)

 

  • Quelle est votre cuvée préférée parmi les champagnes de votre production et pourquoi ?

Sans hésiter le Bois Binson, par son histoire. C’est une vieille vigne, 1 ère vigne plantée en 56 par mon père complètement naturellement. Elle est plantée en travers du côteau.

cuvées Eric Taillet

A l’origine c'était un bois. Et le potentiel était incroyable – un parcellaire de meunier dans un endroit atypique

 

  • Pour finir , Un conseil pour un accord met-champagne réconfortant pendant le confinement ?

Carpaccio de bœuf ; parmesan, balsamique blanc et le bois de binson

ou encore un Carpaccio de Saint Jacques, huile de pépin de raisin et un filet de citron vert avec EgaliT